Projet de territoire Quartier en paysages

Projet de territoire Quartier en paysages

La Bobine a cœur d’inscrire son action sur le territoire départemental d’Ille-et-Vilaine. Plusieurs collaborations sont en train de se tisser : avec des lieux de placement accueillant des mineurs placés par la Protection de l’Enfance ; avec des espaces accueillant des anciens (EPHAD), des personnes en situation de handicap (accueil de jour ou foyer). La Bobine travaille avec des lieux qui permettent l’inclusion de personnes en situation de rupture, isolés, à la marge, en leur proposant des espaces d’émancipation et d’engagement, par le biais artistique. En fonction des attentes, besoins et limites, cela peut avoir plusieurs formes : résidence en lieux de vie, ateliers de pratique artistique (danse / textile), temps de rencontre avec l’équipe artistique, assister à des temps de représentation, etc.

La Bobine entame un cycle sur le territoire de Maurepas. En 2019, elle initie le projet Quartier en paysages. Il prend la forme d’une résidence artistique permettant une relation en direct avec une artiste (metteur en scène et plasticienne du textile), Christelle Hunot et les habitants des quartiers Maurepas et Gros Chêne, à Rennes. Une réflexion est engagée autour de la question de la mémoire, du quartier en mutation par le prisme du paysage, questionnant les récits de vie, le dedans/dehors et autour de la découverte du patrimoine existant - matériel et immatériel - au sein de Maurepas à Rennes.
Le textile et le rapport au corps en mouvement sont au cœur du projet et une amorce à la matière de travail. Cette résidence est augmentée d’ateliers de pratique artistique, d’expositions, d’installations dans l’espace public. Plusieurs temps forts (parade, vernissage, restitution, lancement d’une édition) sont organisés au cœur du quartier, en miroir des étapes de la rénovation urbaine menée par les bailleurs.

Ce projet répond à des attentes identifiées : accompagner la rénovation urbaine et la transformation du quartier en créant du lien social, par le biais de l’art. Aussi poser un espace de représentation en proposant une parade avec les habitants autour d’un immeuble (ou groupe d’immeubles) en réhabilitation ou démolition.
Ce projet entre dans le cadre du Contrat de Ville, notamment en écho au volet Cohésion sociale. Il s’inscrit dans un des axes transversaux de mobilisation au sein du Plan d’Action Territorial : l’histoire et la mémoire des quartiers populaires ; et répond à plusieurs des enjeux prioritaires : Espaces publics, Education, Vivre-ensemble. Ce projet s’adresse aux habitants des territoires prioritaires. Il est travaillé en partenariat sur le quartier, en collaboration avec les structures et bailleurs implantés localement : Mairie de Quartier Maurepas, Archipel Habitat.